Affichage de 16 résultats

Description archivistique
Clergé de Bulle
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

13 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

Acte d'abergement

Silvestre Sterroz, bourgeois de Fribourg et abergataire de la tuilerie de La Tour-de-Trême, supplie le Conseil de Fribourg de lui aberger 6 à 8 autres poses de terre à côté de la tuilerie pour suffire à ses besoins; les 4 communes concernées [Bulle, La Tour-de-Trême, Gruyères et Morlon] ont donné leur accord lors du partage de 1624 janvier 16.


1736 juin 1 : Le Conseil de Fribourg renvoie Silvestre Sterroz chez Vonderweidt, inspecteur des chemins, Schroetter, boursier de Pensier et ancien bourgmaître, et de Montenach, banneret, pour l'examen de sa requête.


Secrétaire : Le vice-secrétaire de Fribourg


1736 juin 5 : Le Conseil de Fribourg accorde à Silvestre Sterroz 6 poses de terre ; si, dans les 15 jours qui suivent, il n'y a pas d'opposition à cela, Gottrau [Gottraud], trésorier, Schroetter, ancien bourgmaître, le bailli de Gruyères et le bailli de Bulle démarqueront les 6 poses de terre et fixeront les impôts (censes) à percevoir là-dessus.


Secrétaire : le vice-secrétaire de Fribourg


1736 juin 19 : copie a été faite


Notaire : J. Duvillard

Commune de Bulle

Attribution de la cure au clergé du Bulle

A la demande du Clergé de Bulle, après le décès de Dom Guilliaume Baleson, ancien curé de Bulle, le Conseil de Fribourg, représenté par Jacob Bollossat, bailli de Bulle, lui accorde la cure de Bulle avec toutes ses dépendances aux conditions suivantes :

  • Le Clergé et ses successeurs doivent faire le service divin en l'église [St-Pierre-aux-Liens] et garder tous les titres et droits de cette église ;
  • le procureur Dom Pierre Demouryt [Murith], assisté de Dom Claude Genilliod [Genilloud], Dom Jehan Pidoux, Dom Claude Jacques, tous membre du Clergé, doit faire un inventaire des biens de la cure pour les bourgeois et paroissiens de Bulle.

Le Clergé promet d'observer tout ce qui a été décidé, de tenir la cure en bon état et d'accomplir ses devoirs.


Témoins :

  • Anthoine Marsens, banneret de Bulle, bourgeois de Bulle
  • Guilliaume Alex, bourgeois de Bulle
  • Jehan Glasson, gouverneur, bourgeois de Bulle
  • Françoys Barbey, bourgeois de Bulle
  • Claude Paschod [Pachoud], bourgeois de Bulle
  • Amey Brassey, bourgeois de Bulle
  • Guilliaume Ardieux, bourgeois de Bulle
  • Claude Dapetenge Soultye, bourgeois de Bulle

Notaire : Claude Dou Rippoz [Ripoz], fils de feu Pierre, bourgeois de Bulle


Double à la faveur des bourgeois et paroissiens de Bulle.

Commune de Bulle

Condition de dotation d'une chapelle St-Jean-Baptiste à l'église St-Pierre-aux-Liens

Pierre de Prez, châtelain de Bulle, Pierre Marsens, notaire, Nycod Marsens, notaire, Anthoine de Villario [Duvillard], clerc, Jean Alex, précepteur de la Ville de Bulle, Jean Ardiod et d'autre bourgeois et habitants de Bulle, agissant au nom de la Confrérie [du St-Esprit] de Bulle, désirent doter l'église [St-Pierre-aux-Liens] de Bulle d'une chapelle à la St-Jean-Baptiste sous 2 messes, l'une ordonnée jadis par les Murisset de Cully pour chaque lundi, l'autre ordonnée par Jeannet Arbalesteir [Arbalétier], après le décès de ses filles Perrussonne et Anthonie, et par Amédé Charleti [Charlet], clerc des successeurs de celui-ci, et de 2 autres messes chaque semaine, l'une vendredi et l'autre dimanche, et nommer un chapelain qui réside à Bulle, mais se réservent le droit de présentation de Pierre d'Everdes de Rougement [Rougemont] leur a cédé. Ils donnent pour cela au recteur de la chapelle 6 livres bonnes lausannoises et 3 coupes de froment de blé de cens annuel payable par la Confrérie à la St-André [novembre 30] et offrent au recteur de résider dans la maison de la confrérie aussi longtemps qu'il sera chapelain. Pierre Barber [Barbey] alias Judet l'aîné et Jean Douz Baz [Dubas], recteurs de la Confrérie, promettent de payer le cens et de tenir la maison à la disposition du recteur. Pierre d'Everdes, prétendant être le patron de la chapelle St-Jean-Baptiste (droit que lui a cédé Pierre Heretier [Héritier], fils de feu Louis Heretier, clerc de Corbières, qui l'avait reçu de Pierre Curti [Curty], notaire de Bulle, premier patron de la chapelle), cède aux prieurs de la Confrérie le patronat et le droit de présentation, à condition qu'ils donnent préférence, si possible, à un chapelain de sa parenté et qu'ils payent le curé de Bulle et portent les autres frais de la chapelle. Les bourgeois et habitants de Bulle ont élu Pierre Alberti comme Chapelain et lui ordonnent :

  • de l'être à perpétuité ;
  • de devoir résider dans la maison de la Confrérie à Bulle ;
  • de se consacrer à la chapelle ;
  • de célébrer les 4 messes mentionnées ci-dessus ;
  • de célébrer les messes habituelles avec le curé et son vicaire (ce pour quoi le curé doit lui offrir des repas) ;
  • de ne jamais être vicaire ni d'assumer le gouvernement de l'église [St-Pierre-aux-Liens] ni d'admodier la chapelle à autrui.

Le chapelain peut et doit, lors d'une vacances, être proposé par les recteurs et prieurs de la Confrérie, mais avec le consentement des bourgeois de Bulle; le curé de Bulle doit fournir au recteur de la chapelle les hosties, le vin, et les chandelles nécessaires pour ses messes et que la Confrérie doit payer en cens annuel de 10 sols à la St-André [novembre 30].


Notaire : Aymo Pone [Ponne]


Exemplaire en faveur de Pierre Alberti, recteur de la chapelle St-Jean-Baptiste.


Sceau [de la curie de Lausanne] manquant.

Commune de Bulle

Décision concernant l'élection et les devoirs du nouveau curé de Bulle

Guilliaume Ballaison, ancien curé de Bulle, ayant donné à la Bourgeoisie de Bulle le droit d'élire parmi les membres du Clergé de Bulle un nouveau curé après son décès, la bourgeoisie de Bulle demande que [le Conseil de Fribourg] lui accorde ce droit. Se sont assemblés à cet effet :

  • Claude Genilliod [Genilloud], vice-doyen, Dom Pierre Demoret [Moret], Dom Johan Pidoux, Dom Claude Jaquet, hospitalier, Dom Henry Amelly, membres du Clergé de Bulle;
  • Jacob Bollossat, châtelain, Pierre Durripoz [Ripoz], lieutenant, Antoine Marsens, banneret de Bulle, Guillaume Allex [Alex], tuteur de Johan Glasson, Pierre Garrin [Garin], François Barbey, Antoine Genilliod, Johan Magnin, tous bourgeois de Bulle;
  • Antoine Thomet, François Bosson, Nycod Delleysyn [Leysin], Pierre Scyboz, tous de Morlon, Nicod Magnin, Nicod Chablex, Guillaume Dey, tous de Marsens, Jenet Moret, Johans Perret, berger, Loys Moret, Antoine Goudron, Johan Genoud, tous de Vuadens, Johan Tissot et Pierre Tissot de Mollettes [Les Molliétaz, Semsales], tous paroissiens de Bulle.
    Le Conseil de Fribourg donne l'autorisation d'élire le nouveau curé qui aura les tâches suivantes fixées par les bourgeois et paroissiens de Bulle :
    1. il doit faire le service et chanter la messe au grand autel de l'Eglise [Saint-Pierre-aux-Liens] de Bulle;
    2. il doit tenir la lampe devant le grand autel allumée jour et nuit t allumer d'autres lumières comme le faisaient ses prédécesseurs;
    3. il doit porter toutes les charges et tous les frais dus au Clergé;
    4. le curé et les membres du clergé doivent lire 2 messes-anniversaire par an pendant 3 ans pour l'âme de Guillaume Balleison ;
    5. le curé doit [être payé] par le Clergé;
    6. il doit prêcher ou faire prêcher l'Evangile le dimanche et autres jours fériés à ses propres frais et doit nourrir celui qui prêchera pendant le Carême; bourgeois et paroissiens doivent payer le salaire des prêcheurs;
    7. le curé doit percevoir les "nances" (dîmes des nouveau-nés) :
      • 1 denier pour un veau
      • 1 maille pour un chevreau
      • 4 deniers pour un agneau
      • 4 deniers pour un poulain
      • aucune "nance" pour une génisse.
    8. il doit sonner ou faire sonner la cloche à midi à ses frais;
    9. il doit offrir les repas dus au Clergé annuellement;
    10. le curé et le Clergé doivent prendre en charge les corps des défuns ;
    11. quelque différent survenant entre le curé et le Clergé doit être réglé par le châtelain, gouverneur de l'Eglise;
    12. le curé doit maintenir tous les bâtiments de la cure.

Finalement, Dom Pierre Demoret a été élu nouveau curé.


Notaires :

  • Pierre Durippoz, lieutenant de Bulle
  • Claude Ansermet, commissaire de Vaulruz

Exemplaire en faveur des bourgeois et paroissiens de Bulle.

Commune de Bulle

Décision concernant l'élection et les devoirs du nouveau curé de Bulle

Guilliaume Ballaison, ancien curé de Bulle, ayant donné à la Bourgeoisie de Bulle le droit d'élire parmi les membres du Clergé de Bulle un nouveau curé après son décès, la bourgeoisie de Bulle demande que [le Conseil de Fribourg] lui accorde ce droit. Se sont assemblés à cet effet :

  • Claude Genilliod [Genilloud], vice-doyen, Dom Pierre Demoret [Moret], Dom Johan Pidoux, Dom Claude Jaquet, hospitalier, Dom Henry Amelly, membres du Clergé de Bulle;
  • Jacob Bollossat, châtelain, Pierre Durripoz [Ripoz], lieutenant, Antoine Marsens, banneret de Bulle, Guillaume Allex [Alex], tuteur de Johan Glasson, Pierre Garrin [Garin], François Barbey, Antoine Genilliod, Johan Magnin, tous bourgeois de Bulle;
  • Antoine Thomet, François Bosson, Nycod Delleysyn [Leysin], Pierre Scyboz, tous de Morlon, Nicod Magnin, Nicod Chablex, Guillaume Dey, tous de Marsens, Jenet Moret, Johans Perret, berger, Loys Moret, Antoine Goudron, Johan Genoud, tous de Vuadens, Johan Tissot et Pierre Tissot de Mollettes [Les Molliétaz, Semsales], tous paroissiens de Bulle.
    Le Conseil de Fribourg donne l'autorisation d'élire le nouveau curé qui aura les tâches suivantes fixées par les bourgeois et paroissiens de Bulle :
    1. il doit faire le service et chanter la messe au grand autel de l'Eglise [Saint-Pierre-aux-Liens] de Bulle;
    2. il doit tenir la lampe devant le grand autel allumée jour et nuit t allumer d'autres lumières comme le faisaient ses prédécesseurs ;
    3. il doit porter toutes les charges et tous les frais dus au Clergé;
    4. le curé et les membres du clergé doivent lire 2 messes-anniversaire par an pendant 3 ans pour l'âme de Guillaume Balleison;
    5. le curé doit [être payé] par le Clergé;
    6. il doit prêcher ou faire prêcher l'Evangile le dimanche et autres jours fériés à ses propres frais et doit nourrir celui qui prêchera pendant le Carême ; bourgeois et paroissiens doivent payer le salaire des prêcheurs;
    7. le curé doit percevoir les "nances" (dîmes des nouveaux-nés) :
      • 1 denier pour un veau
      • 1 maille pour un chevreau
      • 4 deniers pour un agneau
      • 4 deniers pour un poulain
      • aucune "nance" pour une génisse.
    8. il doit sonner ou faire sonner la cloche à midi à ses frais;
    9. il doit offrir les repas dus au Clergé annuellement;
    10. le curé et le Clergé doivent prendre en charge les corps des défunts;
    11. quelque différent survenant entre le curé et le Clergé doit être réglé par le châtelain, gouverneur de l'Eglise;
    12. le curé doit maintenir tous les bâtiments de la cure.

Finalement, Dom Pierre Demoret a été élu nouveau curé.


Notaires :

  • Pierre Durippoz, lieutenant de Bulle
  • Claude Ansermet, commissaire de Vaulruz

Exemplaire en faveur des bourgeois et paroissiens de Bulle.

Commune de Bulle

Différend sur la répartition des droits et devoir entre la Bourgeoisie et le Clergé

Pour régler les différents entre le curé et le chapelain du Clergé de Bulle d'une part et la Bourgeoisie de Bulle d'autre part concernant la répartition des droits et devoir, Jost Pierre Dumont, official de Jean De Watteville, [évêque] de Lausanne, déclare :

  1. le clergé cède à la Bourgeoisie le droit de présentation de chaque vacance ;
  2. le nombre de 4 chapelains doit être rétabli au clergé et être maintenu à l'avenir ;
  3. les ventes des chapelles doivent se partager entre les 4 chapelains, le clergé doit s'acquitter des offices et obligation selon un règlement qu'il rédigera, le plus jeune chapelain doit s'occuper des pestiférés de l'Hôpital [de Bulle] ;
  4. au sujet d'un règlement émis par l'évêque de Lausanne, il ne veut rien décider ;
  5. la Bourgeoisie doit perpétuellement jouir du surpatronat du clergé ;
  6. les festins et repas sont restreints à 6 par an.

Présents :

  • Rudolph Weck, lieutenant, avoyer, conseiller de Fribourg
  • Jean Daniel de Montenach, chenallier, conseiller de Fribourg
  • Peter Reyff, gentilhomme, conseiller de Fribourg
  • Beat Jacob de Montenach, banneret du quartier du Grand Rang à Fribourg

Pour le Clergé de Bulle :

  • George Michel, curé
  • François Courton, chapelain

Pour la Bourgeoisie de Bulle :

  • Claude Glasson, banneret
  • François Moret, Commissaire
  • Jean Glasson, notaire et gouverneur

Notaire : Pierre Maretoud


1 sceau de Fribourg, 1 sceau de l'Evêque de Lausanne.

Commune de Bulle

Leg

Des 10 livres bonnes lausannoises que lui devait Jean Coctier [Cottier], fils de Humbert Coctier de Bulle, sur son pâturage Praz Villaren (lettre de vente de 1491 avril 8, signée Amédé Charleti [Charlet]) et que Jean Coctier avait obtenues en vendant son pâturage à Pierre Posczon [Pochon ?] alias Blanchar de Tréfayes [Treyfayes], Jean Douz Baz [Dubas] le Jeune, bourgeois de Bulle, d'accord avec son épouse Ponette, lègue :

  • à la Confrérie du St-Esprit à Bulle 4 livres pour acquérir un cens de 4 sols ;
  • à la Chapelle St-Jean-Baptiste en l'église [St-Pierre-aux-Liens] de Bulle et à son recteur Pierre Jacobi [Jacob] 4 livres pour acquérir un cens de 4 sols et ceci pour une messe annuelle à célébrer le 29 août pour le remède de son âme ;
  • au Clergé de Bulle 40 sols pour acquérir un cens ou pension annuelle de 2 sols ; pour cela, les chapelains doivent chanter une messe le 29 août.

Notaire : Aymo Ponne


Exemplaire en faveur du recteur de la Chapelle St-Jean-Baptiste.


Sceau [du dizenier d'Ogoz] manquant.

Commune de Bulle

Partage d'héritage

François, Claude et Pernette, enfants de feu Denys Michiel [Michel], bourgeois de Bulle, Pernette étant assistée de Théodule Bussard de Gruyères, son mari, ont fait un partage des biens paternels entre eux :

  1. François Michiel reçoit un mas de terre, une grange, deux maisons en Dardens, comme Denys Michiel les avait acquis de Françoise, épouse de Pierre Glasson de Riaz, 3/4 de pose de terre jointe au mas, qui appartenait à feu Aleman Castellaz [Castella], une demi charrière en-dehors [de la ville], environ 3 poses de terre sur le Verdel vers la boenne (démarcation) qui sépare Bulle et Riaz, à côté de la terre de Pierre Judet, de celle de François Gremalier [Grumalier] et de Claude Paschod [Pachoud], environ 2 poses et demie de terre au Verdel, une grange à côté de la terre et de la grange de Claude [Michiel], de celle de Claude Garin, environ 2 poses de terre à côté de la terre de Claude Castellaz, de celle de Michel de Saint-Bernard, de celle de Blaise Mivroz, de celle de la Commune de Riaz, une pose de terre à côté de la terre de François Gremallier, de celle de François et Catherine Judet, de celle de la Commune de Riaz ;
  2. Claude Michiel reçoit une demi montagne ensemble avec Nicod Michiel, son frère, sise à la Joux, la moitié des édifices et de la chaudières, l'autre moitié de la charrière en-dehors [de la ville] ensemble avec François, une maison et une demi grange à Bulle, un petit curtit à côté de la grange du château, 3/4 de pose de terre en Dardens, à côté de la terre d'Antoine Mathey, de celle de François [Michiel], de celle de François Castellas au fond du Terralliet, une pose de terre, la terre d'Antoine Glasson, environ une pose et demie de terre [leguée] par la justice [de Bulle] sur le Verdel, à côté de la terre d'Uldry Dey, un morceau de terre avec l'autre moitié de grange sur le Verdel (=environ 3 poses), à côté de la demi grange et terre de François [Michiel], environ 3/4 de ose de terre à côté de la terre de Jean Paschod, de celle d'Uldry Dey, une grande pose à côté de la terre de Catherine Judet, de celle de Claude Garin, de celle de Pierre Parys, environ 3 poses à côté de la terre de François et Anthoine Judet, de celle de la Commune de Riaz, de celle de François et Catherine Judet, environ 3 poses sur le Verdel à côté de la terre de François [Michiel], de celle de la Commune de Riaz ;
  3. Pernette [Michiel], épouse de Théodule Bussard, reçoit un mas de terre sis à Riaz, au lieu dit Es Angles avec une maison et une demi grange, à côté de la terre d'Antoine Ardieu, de celle de Louis Paschod, de celle de Pierre Tercier et du huis de Samuel Michiel, une pose de terre au Terralliet, la terre des Saint-Bernard, environ une demi pose de terre au Terralliet, à côté de la charrière publique, de la terre de François Castella, lieutenant.

Conditions :

  • Claude pourra récolter les fruits de 4 arbres sur [la terre de François] ;
  • Pernette devra payer les dettes de la veuve de François Gottraux [Gottrau] de Fribourg : 300 écus bonne monnaie, à Madeleyne Michiel la moitié de [1]11 écus basse monnaie, à François, fils de feu Jaques Michiel, leur frère, 77 florins basse monnaie ;
  • Claude doit payer à la fille de feu Petter Kammerling de Fribourg 120 écus, au [Couevnt de Maigrauge] 315 écus, à la Ville de Bulle 250 écus, aux héritiers de Errard 50 écus, à ? 37 écus, à l'Hôpital de Bulle 160 écus, à Madeleine Michiel 55 écus, à Jean De Sensix 16 florins ;
  • François payera les dettes à Noël des Chavannes 340 écus, à toutes armes (?) 20 écus, au Baptisés 33 écus, aux enfants de François Michiel 10 écus et 2 cens, à la veuve de Johannes Gottraux 300 écus, au clergé 800 écus, à François Mathey 38 écus, à mestraux de Vuadens 4 écus, à Clauda, leur sœur, 4 écus, à Clauda Gex 9 écus, à Noël des Chavannes un cens 85 écus, aux héritiers de François Michiel 5 écus à Madellien Michiel 27 écus et 9 baztes, à Claude Carmantraux [Carmentrand] 25 écus, à Françoise Syebes [Siebes] 10 écus, à Clauda, leur sœur, et à Noël des Chavannes 39 écus.

Témoins :

  • Louis Mathey, bourgeois de Bulle
  • Antoine Geynoz [Geinoz], bourgeois de Bulle
  • Joseph Grandjean, bourgeois de Bulle
  • Jean Gex le Jeune, bourgeois de Bulle

Notaire : Théodule Michiel


1663 janvier [21] : François et Claude Michiel ont échangé entre eux les dettes qu'ils avaient à payer [au couvent de Maigrauge] à Fribourg et à Noël des Chavannes.


Notaire : Théodule Michiel


Sceau [du bailli de Bulle] manquant.

Commune de Bulle

Règlement de dette

Claude Bosson, mestral de Riaz, par permission de Hanns Raemi [Raemy], bourgeois de Fribourg et bailli de Bulle et de Riaz, a attribué au Clergé de Bulle, représenté par Don Alaman Parys [Paris], doyen et curé, Don Jacques Dessibourg [de Sybourg], procureurs, et à la Commune de Bulle, représentée par François Thentherey [Tenthorey], syndic et gouverneur de Bulle, et Johan Glasson, lieutenant de Bulle, des biens de feu Antoine Progin, bourgeois de Bulle, pour ce qu'il devait payer au nom d'Annilys des Chavannes, épouse de feu Jacques Tentherey de Bulle (d'après le testament de celle-ci de 1575 mars 30), d'après le compte fait par Jacques Cugniet [Cugnet], bourgeois et ancien gouverneur de Bulle, de [1618] janvier 1 : une grande pose de terre en [Tharramijollaz], à côté de la terre d'Antoine de Gruyère, bourgeois de Bulle, de celle de la commune de Riaz, de celle des héritiers de Pierre Magnin de Riaz et de celle de Blaise, fils de feu Peterman du Ryppoz [Ripoz], bourgeois de Bulle.


Notaire : George Moret


Exemplaire en faveur du bailli et du mestral.


Sceau [du bailli de Bulle] manquant.

Commune de Bulle

Remise de 5 poses de forêt

A la demande du Clergé de Bulle, le Conseil de Fribourg accorde et remet au Clergé de Bulle 5 poses de forêt en Bouleyres, attenant à la Gîte de la Perreyre qui appartient au clergé.


Prix : 2 emines d'avoine, mesure de Gruyères par pose de cense annuelle, payable aux baillis de Bulle à la St-André [novembre 30].


Conditions : le conseil de Fribourg perçoit la dîme et se réserve tous les chênes et hêtres; ces 5 poses ne doivent pas être défrichées.


Notaire : [illisible]


1789 avril 20 : François Joseph Maurice de Raemy, bailli de Gruyères, Thobie de Buman, Bailli de Bulle, et Sudan, commissaire et notaire, ainsi que Claude de Morrilley, curé [de Bulle], Jean Gremaud et Etienne Buchs, prêtres de Bulle, et Paul Castella, lieutenant, Jean Joseph Glasson, banneret, François Pierre Geinoz, curial, et Joseph Mivroz, gouverneur, ont fixé les limites des 5 poses de forêt en Bouleyres.
Fait à Gruyères le 25 avril 1789.


1791 novembre 28 : copie pour le clergé de Bulle


Notaire : Hy[poly]the Sudan, commissaire

Commune de Bulle

Résultats 1 à 10 sur 16