Affichage de 11 résultats

Description archivistique
Gruyères
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

8 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

Acte d'abergement

Gottram, trésorier de Pensier, Schroetter, de Montenach, [de Rosière] [de Rosières], et Diesbach, de Rueyre [de Rueyres], ont examiné et démarqué les 6 poses de la Tuilerie derrière la Tour-de-Trême, territoire de Bulle, concédées à Sylvestre Sterroz, bourgeois de Fribourg à la Tour-de-Trême, comme auparavant à ses ancêtres. La Commune de Bulle réclame, en retour de ces 6 poses, aux communes de Gruyères, La Tour-de-Trême et Morlon de lui céder des terres de grandeur équivalente, selon l'acte de partage de la forêt de Bouleyres.


Conditions :
Sterroz doit maintenir les chemins sur ce terrain. Gruyères, La Tour-de-Trême et Morlon acceptent ce partage, Bulle demande réflexion.


1736 octobre 5 : De Montenach, De Rosière, et Diesbach, De Rueyre, ainsi que Pierre Chenaux, curial de La Tour-de-Trême, et Tobie Gachet, secrétaire du bailli et bourgeois de Gruyères, ont examiné et démarqué le terrain cédé à Sterroz.


Fait le 3 novembre 1736.


1737 février 19 : Gottrau, trésorier de Pensier, Schroetter et De Montenach, de Rosière, ont fixé l'entrage et la cense annuelle du terrain : entrage : 6000 Tuiles; cense : 15 baches annuellement.


1737 février 20 : Le Conseil de Fribourg approuve et ratifie l'abergement.


[Secrétaire] : Balthasar Muller


1738 décembre 30 : copie a été faite.


Notaire : Anthonius Mivroz

Commune de Bulle

Arbitrage d'un différend au sujet des bâties sur les berges de la Trême

Pour régler les différent survenus entre la Bourgeoisie de Bulle, la Commune de Morlon et François Ballif, bourgeois de Bulle, d'une part et la Commune de la Tour-de-Trême d'autre part au sujet des bâties sur les berges de la Trême, Jean Pierre Odet, Jean Rudolphe du Pasquier [Dupasquier], maître bourgeois, et Antoni Python, membres du Petit Conseil de Fribourg, se sont rendus sur place et ont ordonné :

  1. de rétablir la paix ;
  2. que la Commune de Bulle redresse la 3ème bâtie en amont du pont et que la Commune de la Tour-de-Trême redresse la pointe de la bâtie en amont du pont ;
  3. que François Ballif peut bâtir des [maisons] en corrigeant d'autres ;
  4. que, pour la conservation de la tuilerie, la Commune de la Tour-de-Trême s'occupe du premier quart depuis le Roc de la Perreire, la Commune de Gruyères du 2ème quart en suivant, la Commune de Bulle du 3ème quart en suivant et la Commune de Morlon du dernier quart ;
  5. qu'il est défendu de prendre des pierres du Roc (Amende : 50 florins) et de prendre du bois ou des pierres sur les bâties ;
  6. qu'il est permis de prendre des pierres sur les berges de la Trême sans endommager de bâtie ;
  7. qu'il est permis à la Commune de la Tour-de-Trême de prendre des pierres jusqu'au lieu dit Es Yernes du côté de Bulle sans endommager les bois et à la Commune de Bulle de prendre des pierres en aval du pont en face des bâties de François Ballif ;

Les communes de Bulle, la Tour-de-Trême et Morlon doivent prendre en charge les frais de procès.


Présents :

  • Pour Bulle
    • Jean Matthei [Mathey], banneret
    • Jean Glasson, notaire aîné
    • Claude De Saint-Bernard, gouverneur aîné
    • Moret, lieutenant
  • Pour la Tour-de-Trême
    • Nicolas Dafflon, châtelain
    • Jean Dupasquier, lieutenant
    • Antoni Pettiard, curial
    • Jean Bastard dit de Praz de Mars, gouverneur
  • Pour Morlon
    • François Moryt [Murith ?], tanneur
    • Pierre Grandjean, jurl

Témoins :

  • Tobias Gottrouts [Gottrau], bailli de Bulle
  • Jeaques Dupasquier, bailli de [Gruyères]

Notaires : Moret et Guillaume Francey.

Commune de Bulle

Décision du Conseil de Fribourg de rétablir le marché de Bulle

Le Conseil de Fribourg rétablit le marché de Bulle et le fixe au jeudi, après le marché de Gruyères qui a lieu le mercredi. Si le marché tombe sur un jour de fête, le marché de Gruyères aura lieu le mardi et celui de Bulle le Vendredi.


Présents :

  • Daniel de Montenach, ancien bailli de Gruyères
  • Nicolas Meyer, bailli de Gruyères
  • Jehan Clerc, curial
  • François Castella, ancien banneret
  • Peter Allt [Alt], bailli de Bulle
  • François Castella, lieutenant
  • François Tentorey [Tenthorey], banneret
  • François Michiel [Michel], gouverneur
  • Pierre du Rippoz [Ripoz]

Notaire : Anthonius a Montenach


Sceau de Fribourg.

Commune de Bulle

Partage d'héritage

François, Claude et Pernette, enfants de feu Denys Michiel [Michel], bourgeois de Bulle, Pernette étant assistée de Théodule Bussard de Gruyères, son mari, ont fait un partage des biens paternels entre eux :

  1. François Michiel reçoit un mas de terre, une grange, deux maisons en Dardens, comme Denys Michiel les avait acquis de Françoise, épouse de Pierre Glasson de Riaz, 3/4 de pose de terre jointe au mas, qui appartenait à feu Aleman Castellaz [Castella], une demi charrière en-dehors [de la ville], environ 3 poses de terre sur le Verdel vers la boenne (démarcation) qui sépare Bulle et Riaz, à côté de la terre de Pierre Judet, de celle de François Gremalier [Grumalier] et de Claude Paschod [Pachoud], environ 2 poses et demie de terre au Verdel, une grange à côté de la terre et de la grange de Claude [Michiel], de celle de Claude Garin, environ 2 poses de terre à côté de la terre de Claude Castellaz, de celle de Michel de Saint-Bernard, de celle de Blaise Mivroz, de celle de la Commune de Riaz, une pose de terre à côté de la terre de François Gremallier, de celle de François et Catherine Judet, de celle de la Commune de Riaz ;
  2. Claude Michiel reçoit une demi montagne ensemble avec Nicod Michiel, son frère, sise à la Joux, la moitié des édifices et de la chaudières, l'autre moitié de la charrière en-dehors [de la ville] ensemble avec François, une maison et une demi grange à Bulle, un petit curtit à côté de la grange du château, 3/4 de pose de terre en Dardens, à côté de la terre d'Antoine Mathey, de celle de François [Michiel], de celle de François Castellas au fond du Terralliet, une pose de terre, la terre d'Antoine Glasson, environ une pose et demie de terre [leguée] par la justice [de Bulle] sur le Verdel, à côté de la terre d'Uldry Dey, un morceau de terre avec l'autre moitié de grange sur le Verdel (=environ 3 poses), à côté de la demi grange et terre de François [Michiel], environ 3/4 de ose de terre à côté de la terre de Jean Paschod, de celle d'Uldry Dey, une grande pose à côté de la terre de Catherine Judet, de celle de Claude Garin, de celle de Pierre Parys, environ 3 poses à côté de la terre de François et Anthoine Judet, de celle de la Commune de Riaz, de celle de François et Catherine Judet, environ 3 poses sur le Verdel à côté de la terre de François [Michiel], de celle de la Commune de Riaz ;
  3. Pernette [Michiel], épouse de Théodule Bussard, reçoit un mas de terre sis à Riaz, au lieu dit Es Angles avec une maison et une demi grange, à côté de la terre d'Antoine Ardieu, de celle de Louis Paschod, de celle de Pierre Tercier et du huis de Samuel Michiel, une pose de terre au Terralliet, la terre des Saint-Bernard, environ une demi pose de terre au Terralliet, à côté de la charrière publique, de la terre de François Castella, lieutenant.

Conditions :

  • Claude pourra récolter les fruits de 4 arbres sur [la terre de François] ;
  • Pernette devra payer les dettes de la veuve de François Gottraux [Gottrau] de Fribourg : 300 écus bonne monnaie, à Madeleyne Michiel la moitié de [1]11 écus basse monnaie, à François, fils de feu Jaques Michiel, leur frère, 77 florins basse monnaie ;
  • Claude doit payer à la fille de feu Petter Kammerling de Fribourg 120 écus, au [Couevnt de Maigrauge] 315 écus, à la Ville de Bulle 250 écus, aux héritiers de Errard 50 écus, à ? 37 écus, à l'Hôpital de Bulle 160 écus, à Madeleine Michiel 55 écus, à Jean De Sensix 16 florins ;
  • François payera les dettes à Noël des Chavannes 340 écus, à toutes armes (?) 20 écus, au Baptisés 33 écus, aux enfants de François Michiel 10 écus et 2 cens, à la veuve de Johannes Gottraux 300 écus, au clergé 800 écus, à François Mathey 38 écus, à mestraux de Vuadens 4 écus, à Clauda, leur sœur, 4 écus, à Clauda Gex 9 écus, à Noël des Chavannes un cens 85 écus, aux héritiers de François Michiel 5 écus à Madellien Michiel 27 écus et 9 baztes, à Claude Carmantraux [Carmentrand] 25 écus, à Françoise Syebes [Siebes] 10 écus, à Clauda, leur sœur, et à Noël des Chavannes 39 écus.

Témoins :

  • Louis Mathey, bourgeois de Bulle
  • Antoine Geynoz [Geinoz], bourgeois de Bulle
  • Joseph Grandjean, bourgeois de Bulle
  • Jean Gex le Jeune, bourgeois de Bulle

Notaire : Théodule Michiel


1663 janvier [21] : François et Claude Michiel ont échangé entre eux les dettes qu'ils avaient à payer [au couvent de Maigrauge] à Fribourg et à Noël des Chavannes.


Notaire : Théodule Michiel


Sceau [du bailli de Bulle] manquant.

Commune de Bulle

Règlement de dette

Claude Bosson, mestral de Riaz, par permission de Hanns Raemi [Raemy], bourgeois de Fribourg et bailli de Bulle et de Riaz, a attribué au Clergé de Bulle, représenté par Don Alaman Parys [Paris], doyen et curé, Don Jacques Dessibourg [de Sybourg], procureurs, et à la Commune de Bulle, représentée par François Thentherey [Tenthorey], syndic et gouverneur de Bulle, et Johan Glasson, lieutenant de Bulle, des biens de feu Antoine Progin, bourgeois de Bulle, pour ce qu'il devait payer au nom d'Annilys des Chavannes, épouse de feu Jacques Tentherey de Bulle (d'après le testament de celle-ci de 1575 mars 30), d'après le compte fait par Jacques Cugniet [Cugnet], bourgeois et ancien gouverneur de Bulle, de [1618] janvier 1 : une grande pose de terre en [Tharramijollaz], à côté de la terre d'Antoine de Gruyère, bourgeois de Bulle, de celle de la commune de Riaz, de celle des héritiers de Pierre Magnin de Riaz et de celle de Blaise, fils de feu Peterman du Ryppoz [Ripoz], bourgeois de Bulle.


Notaire : George Moret


Exemplaire en faveur du bailli et du mestral.


Sceau [du bailli de Bulle] manquant.

Commune de Bulle

Testament de Jaques Overney

Testament de Jaques, fils de feu Jaques Overney de Vevey, à Bulle :

  • le Clergé de Bulle reçoit 5 écus petits pour une messe annuelle devant l'autel de St-Jacques en l'église St-Pierre-aux-Liens ;
  • le Clergé de Bulle reçoit 10 écus petits pour 2 messes annuelles devant l'autel de Notre-Dame-du-Rosaire en l'église [St-Pierre-aux-Liens] ;
  • le Clergé de Bulle reçoit 5 écus [petits] pour une messe annuelle devant l'autel de Toutes Ames en l'église St-Pierre-aux-Liens ;
  • le Clergé de Bulle reçoit 5 écus petits pour une messe d'anniversaire en l'église St-Pierre-aux-Liens ;
  • l'église de la Tour-de-Trême reçoit 10 écus petits pour 2 messes annuelles devant l'autel de St-Joseph en l'église de la Tour-de-Trême ;
  • l'église de Gruyères reçoit 10 écus petits pour 2 messes annuelles devant l'autel de Notre-Dame-du-Rosaire en l'église de Gruyères ;
  • l'Hôpital de Gruyères reçoit 10 écus petits ;
  • la Chapelle de Notre-Dame-de-Compassion à Bulle reçoit 20 écus petits pour 4 messes annuelles ;
  • l'église d'Avry reçoit 10 écus petits pour 2 messes annuelles ;
  • la Confrérie du St-Esprit à Bulle reçoit 30 écus petits pour des prières ;
  • Antoine Grandjean dit Tallamazon de Morlon reçoit les vêtements ;
  • François Gillierd [Giller], hospitalier de Bulle, reçoit 30 écus basse monnaie pour soins donnés ;
  • Jean, fils de François Gillierd, et son épouse Françoise reçoivent 20 écus petits pour soins donnés.

Témoins :

  • Antoine Moura de Grandvillard
  • André Moura de Grandvillard

Notaire : Jean Glasson


1664 janvier 24 : Bernard Savoy, curé d'Avry, reconnaît avoir reçu de François Ballif, hospitalier de Bulle, les 10 écus légués à l'église d'Avry.

Commune de Bulle

Testament de Loys Magnin

Testament de Loys Magnin, fils de Pierre Magnin, mestral de Marsens : La confrérie St-Théodule de Gruyères, les confréries de Bulle et de la Tour-de-Trême et sa tante Anthonie, veuve de Claude Chenaulx [Chenaux], sont ses héritiers universels :

  • les Confréries de Gruyères, Bulle et la Tour-de-Trême reçoivent à parts égales un morceau de terre derrière la Châtellenie de la Tour-de-Trême en Villard Blanchyn [Blanchin];
  • après le décès de sa tante, [celles-ci devront payer] 30 livres bonnes pour le salut des âmes de son grand-père Pierre Chenaulx, de son oncle Claude Chenaulx et de lui même, à savoir 20 livre au Clergé de Gruyères pour le grand-père et l'oncle et 10 livres au Clergé de Bulle pour son âme.

Témoins :

  • Pierre Castellaz [Castella] dit Choupoz, mestral de Grandvillard
  • Amey Chappuys [Chappuis]
  • François, fils de feu Audrian Mourard [Morard] de [Broc]

Fait à Gruyères.


Notaire : Pierre Frachebod [Fracheboud]


Double en faveur de la Confrérie de Bulle


1620 mai 1 : Petter Reyff, bailli de Gruyères, reconnaît avoir reçu le lod.


Sceau [du bailli de Gruyères] manquant.

Commune de Bulle

Traité de bourgeoisie pour Bulle et Riaz

Le Conseil de Fribourg a reçu les habitants de Bulle et de Riaz bourgeois et promis de les considérer et protéger comme les bourgeois de Fribourg. Les habitants de Bulle et de Riaz sont tenus à payer les péages, pontenages et autres taxes habituelles, ainsi que 2 florins d'or de vin annuellement à la St-André [novembre 30]. Les bourgeois de Bulle et de Riaz doivent renouveler ce traité de bourgeoisie tous les 5 ans le mardi après Pentecôte.


[Secrétaire] : Faulcon [Falk ?]


1727 mai 27 : Copie a été faites à Gruyères.


Notaires :

  • Nicolas Castella
  • Jean Castellaz

1794 octobre 9 : copie a été faite de la copie à Bulle.


Notaire : Delas

Commune de Bulle

Vente de cens

Jean Ballif, bourgeois de Bulle, a vendu à André Dupasquier, bourgeois de Bulle, recteur de l'Hôpital de Bulle, 5 écus basse monnaie à 20 batzes de cens annuel payable à la St-Martin [novembre 11].
Prix : 5 écus à 20 batzes, provenant [du legs] fait à l'Hôpital par Pernette Glasson, épouse d'André [Decrin] [Décrind], bourgeois de Gruyères, étant l'héritière d'un tiers des biens de son frère Pierre Glasson, bourgeois de Bulle, et du tiers de la somme d'un accord fait par l'Hôpital avec la commune de Bulle (300 écus basse monnaie).


Obligation de Jean Ballif :

  • une pose de terre à la fin du Russalet à Bulle, à côté du commun appelé [Chaint] Paschod [Pachoud] appartenant à la commune de Bulle, de la terre de Jean Ballif, de celle d'Antoine Demuryt [Murith], bourgeois de Bulle, de celle de Jean Glasson, lieutenant et bourgeois de Bulle, et de son cousin Claude Glasson, bourgeois de Bulle ;
  • une pose de terre à la fin de la Condéminaz, à côté de la terre d'Antoine de Saint Bernard, de son frère Niclaus et de leur neveu Michel, de celle de Rosa, épouse de Pierre du Reppouz [Repond ?], bourgeois de Bulle, de celle d'Allaman Catelaz et des héritiers de Bonnaz du Rippoz, de celle de Jacques Dessibourg [de Sybourg].

Le cens se payera comme celui de feu Pierre Glasson ou celui de Claude Glasson, avec un don annuel aux pauvres jusqu'à une valeur de 10 écus à 20 batzes, [conformément] au legs fait par Rodolphe Bastard, bourgeois de la Tour-de-Trême, à l'Hôpital de Bulle, daté de 1613 mars 14 (signé: Théodule Michel).


Témoins :

  • François Glasson, bourgeois de Bulle
  • Claude Glasson, fils de François, bourgeois de Bulle
  • Théophile Genillioud [Genilloud], bourgeois de Bulle
  • François Grumallier [Grumalier], bourgeois de Bulle

Notaire : George Moret


Sceau [du bailli de Bulle] manquant.

Commune de Bulle

Résultats 1 à 10 sur 11